Rafistole

Jean-Marie Wynants, Le Soir, 08-2010

[...] Le Rafistole Théâtre adapte de manière très libre « L'Oiseau vert » de Carlo Gozzi. Un décor minimal, six comédiens et une metteuse en scène tout juste sortis de l'Insas et voici le récit trépidant et hilarant de la vie des jumeaux du roi Tartaglia, abandonnés à la naissance par la cruelle reine mère. Rappelant l'humour à plusieurs niveaux des productions Pixar, le Rafistole Théâtre livre un pur moment de théâtre déjanté, savoureux et truffé de références très actuelles.

Michel Voiturier, Rue du Théâtre, 08-2010

Le Rafistole Théâtre est parvenu [à adapter la comédie de Gozzi en la condensant] en conservant l'essentiel et en jouant l'intrigue sur un rythme de farce accélérée. Sans conteste, les comédiens du Rafistole ont eu beaucoup d'allégresse à monter Gozzi en farce trépidante [...].
L'ensemble permet d'approcher la comédie italienne traditionnelle [...]. Une bonne occasion pour les étudiants et leurs enseignants d'une leçon vivante de l'histoire de l'art dramatique européen.