Rafistole

Bruno Coppens, Cinquante degrés nord, ARTE Belgique

Un spectacle tout public. Aussi fou que de voir un dessin animé de Pixar, chacun s’y retrouve ! (…) De la fantaisie, un humour débridé, très BD dans les séquences ! Tout se passe à vue ! On voit les comédiens se changer, se métamorphoser et jouer 7,8 rôles chacun ! Ca chante, ca danse, bouge dans tous les sens !

Didier Albin, Le Soir
Un humour à la Monty Python que le travail des sept comédiens portera sans artifices.
Michel Voiturier, Rue du Théâtre
Une énergie permanente se déploie sur un plateau presque vide. Le propos est direct. Il se passe d’intellectualisme. La fable recèle ses leçons critiques.